Qu’est-ce que l’assurance de loyers impayés ?

Publié le : 23 septembre 20214 mins de lecture

Trouver des locataires parfaits n’est jamais facile. Ce qui explique l’existence de plusieurs couvertures associées à la mise en location d’un logement. L’assurance de loyers impayés en fait partie dont peu de gens connaissent le fonctionnement et l’utilité. Toutefois, ce système a déjà simplifié et réglé de nombreuses situations de bailleurs.

Description globale de l’assurance de loyers impayés

La garantie loyer impayé ou GLI est une couverture proposée par une compagnie d’assurances aux bailleurs souhaitant éviter les problèmes de loyers. Il s’agit d’une solution pour parer aux difficultés de paiement qu’un locataire peut avoir. Ce type d’assurance inclut également les éventuels dommages dans l’habitation.

Outre les retards et les impayés de loyer, la GLI couvre aussi les charges locatives ainsi que les frais de détérioration. Il est à noter que les indemnisations par l’assurance de loyers impayés ne sont pas immédiates. En effet, des démarches sont à entreprendre pour déclarer le sinistre. Généralement, la couverture est empochée environ trois mois suivant le premier cas d’impayé.

Les conditions de souscription à la GLI

Des statuts de locataires sont plus concernés par l’assurance de loyers impayés que d’autres. Tel est le cas pour les jeunes moins de 30 ans et les individus plus âgés n’ayant plus de CDI. Avant d’opter pour une GLI, un propriétaire doit vérifier l’éligibilité de son locataire à ce système. Mis à part l’exigence d’un CDI, il est impératif que le montant du loyer n’excède pas 33 % du revenu net par mois du locataire.

Toutefois, il vaut mieux présenter chaque cas à un assureur spécialisé avant toute décision. Effectivement, il peut arriver qu’avoir un salarié en CDD n’exige pas une assurance de loyers impayés. D’une agence à une autre, une période probatoire est souvent exigée. Il est essentiel de déclarer que l’ancien ou l’actuel locataire n’a commis aucun incident de paiement pendant des mois de location.

La personnalisation d’une couverture de loyers impayés

Selon les préférences d’un bailleur, la garantie loyer impayé peut comprendre des clauses particulières. À titre d’illustration, il y a la possibilité de remboursement de frais juridiques ou de commission de serrurier. Certains propriétaires vont même jusqu’à intégrer des termes d’indemnisation en cas de décès du locataire.

Évidemment, les cotisations varient ainsi en fonction de la nature et du nombre de couvertures choisies. En général, le montant à verser pour une GLI est déduit en pourcentage du loyer. Par ailleurs, le propriétaire se doit de mettre à la disposition du locataire un logement décent. Le contrat de location devra aussi mentionner une clause de solidarité en cas de colocation.

Plan du site